DESCRIPTION GENERALE
Une poule! Un coq! Qui ne connaît pas ce volatile? Dans nos souvenirs à la ferme, à la maison ou chez mamy et papy, il aura certainement été aperçu. Le coq, toujours vaillant et parfois baguarreur! La poule, entourée de ces petits nouveaux-nés à la recherche de l'un ou l'autre insecte du sol.

Le coq orne généralement de belles couleurs reluisantes. Sa crête, ses oreillons, et sa queue sont très souvent plus développés que chez la poule. On l'associe souvent seul avec des poules (de 3 à 10 poules). Il arrive qu'il tolère une autre coq mais cela se passe généralement quand celui-ci est de taille bien différente. Il reste toujours attentif à ce qui se déroule près du groupe. Lorsqu'il trouve un ver de terre, il l'offre souvent à l'une de ses poules en signe de séduction.
La poule quant à elle est plus sobre et nous offre généralement ses qualités de pondeuse. On la voit très souvent fort tolérante avec ses congénères sauf lorsqu'une nouvelle arrive et chamboulle l'hiérarchie. Vous l'aurez peut-être certainement remarqué lorsque vous avez amené une nouvelle poule du marché dans votre basse-cour. Une des solutions consiste à ajouter au cheptel des sujets forts (adulte) et au nombre de 2-3. Certaines, qualifiées de très bonne pondeuse, auront moins tendance à couver et élever leur progéniture. A l'inverse, d'autres, souvent de petit gabarit, s'isoleront naturellement de la présence humaine et animale pour y couver soigneusement leurs oeufs.

RACES BELGES & ETRANGERES
Il existe bon nombre de races belges et étrangères, tantôt en grand nombre, tantôt en effectif de disparition. Dans cette multitude de variantes dans le plumage, l'allure, la tête, la queue,... il y en a certainement une qui vous fera plus pencher.

Télécharger les fichiers des races reprises par rapport au listing élaboré par l'AIWEABC. (Association Interprovinciale Wallone des Eleveurs d'Animaux de Basse-Cour)
SOINS QUOTIDIENS
Qu'entend-t-on lorsqu'on utilise le terme "soins quotidiens". Il s'agit tout simplement des tâches qu'il est nécessaire d'appliquer pour garantir à son cheptel de vivre dans de bonnes conditions. C'est aussi une des raisons qui peut deevenir lassante si elle n'est pas prise en compte dès le départ. Aménagez-vous également les techniques les plus appropriées pour que le plaisir ne tarisse pas.

1. La nécessité principale est certainement la possibilité aux animaux de disposer d'eau de boisson fraîche. Veillez à ce qu'elle soit aussi dépourvue de fiente ou autre résidu. Pour cela renouvelez-la quotidiennement. Les poules adorent gratter le sol ce qui remplit régulièrement les coupoles d'eau. Nous vous conseillons de les placer légérement plus haut (bord à +/-20cm de haut)

2. La seconde est, tout naturellement, l'alimentation. Qu'elle soit munie simplement de grains (froment, maïs,...) ou complétée par des granulés, elle intervient beaucoup dans l'évolution des animaux. Par faciliter, il existe des mangeoires à grosse capacité, mais vous pouvez également vous contentez d'un simple bac de jardinière. En effet, à l'inverse des mangeoires, où les volatiles ont la possibilité de choisir leurs grains préférés et consommer en dernier les autres grains, le bac de jardinière a l'avantage de rationaliser journalièrement les animaux (obligeant à consommer ce qui est servi). Il a aussi le côté pratique du nettoyage et la hauteur de ses bords, idéale pour contenir les grains.

3. Non négligeable, refermer le poulailler vous préservera à coup sur de la venue nocturne d'une fouine ou d'un renard. Ceci vous obligera d'ouvrir au petit matin mais ne soyez pas trop tôt, car les fauves raudent peut-être. Pour prévenir certains oublis, un dispositif électrique sur le périmètre de l'enclos (à plusieurs hauteurs) et éventuellement un filet en toiture, vous seconderont efficacement.

4. Veillez également à mettre à disposition du grit c'est à dire des morceaux de coquillage, de brique,... de petite taille afin de permettre un bon broyage des grains.

5. De temps à autre (heureusement pas quotidiennement), il sera nécessaire de nettoyer l'ensemble du poulailler et de rafraîchir le sol avec une nouvelle litière. Paille, copeaux de bois, anas de lin, tourbe,... vous avez le choix. Il sera parfois nécessaire de pulvériser un insecticide contre les poux et autres parasites présents dans les cavités du poulailler.


Nous vous proposons de consulter la partie 6. Construction d'un poulailler afin de mettre tout en place pour l'accueil des futurs sujets dans un confort d'utilisation journalier.
MALADIES
prochainement
CONSTRUCTION D'UN POULAILLER & CLÔTURE
prochainement
SECRETS D'ELEVEURS
1. Bréchet dévié : il arrive parfois de rencontrer le problème du bréchet dévié. Non visible à l'oeil nu, le toucher en révèle par contre la présence. Cette déviation peut se produire notamment par la présence de perchoirs non appropriés. Un perchoir trop fin et rond risque de causer cette déviation pendant la croissance du volatile. Il sera préférable de choisir des chevrons de 5 à 8 cm de largeur.

2. Jaune d'oeuf foncé : la raison de la présence de jaune d'oeuf foncé dans vos oeufs s'explique par le fait que vos poules consomment de l'herbe. La couleur des jaunes d'oeuf révèlerait-elle un facteur de qualité!

3. Pondoir propre : vous avez peut-être la malchance de retrouver vos pondoirs souiller par les fientes. La raison est simple : les oiseaux aiment passer la nuit en de hauts points. Vos perchoirs sont trop bas par rapport à vos pondoirs. Remontez-les, et vous aurez des pondoirs toujours propres. Attention à permettre l'accessibilité à certaines poules (souvent éjointées) d'y parvenir.

4. Grit à volonté : si vous ne l'avez jamais fait, vous allez être étonné. Dans une animalerie ou marchand de grains, demandez du grit (ensemble de minéraux de petite taille, notamment pour pigeon). Une fois devant l'enclos, jetez-y quelques poignées et vous verrez affluer toute la basse-cour qui gobera avec reconnaissance ces granulats. Les oiseaux ont besoin de ceux-ci pour broyer dans leurs jésiers tous les grains avalés. Ce broyage facilite la digestion et également l'absorption des calories contenues. Quelques pierres pour un meilleur rendement!

Cette rubrique ne cessera d'évoluer et d'être complétée au fur et à mesure des découvertes. A bientôt.
PREPARATION POUR LES EXPOSITIONS
Les expositions sont souvent des événements très attendus des éleveurs chevronnés. C'est l'occasion de montrer ces sujets de l'année pour essayer de satisfaire l'oeil aguérri des juges. C'est aussi l'endroit où on flashe sur une nouvelle race, qu'on voit d'autres beaux sujets de la race élevée, qu'on découvre certains éleveurs avec qui, peut-être, on échangera certains conseils. Ces moments sont donc très importants pour ceux qui y participent puisqu'il en ressort de la reconnaissance des sujets élevés, fruits d'accouplements précis.

Pour bien se préparer et préparer ces sujets à l'exposition il faut :

- Veiller à ce que les sujets à plumage claire soient extrêmement propres (lavés même pour certains)

- Ne mélanger pas les coqs et poules car vous aurez par temps humide, les plumages des poules souiller de terre.

- Habituer vos sujets à être calme dans les cages d'exposition et à garder une attitude naturelle, démonstrative. Il en va du jugement

- Graisser légèrement le bec et les pattes. Cela apportera le sentiment d'avoir en face de soi un sujet sain.
LIVRES & MAGAZINES
prochainement
www.petitelevagedehesbaye.be | rue du Centre 15, 4280 Blehen, Belgique
2016 PAR AUBRY STENUIT
reconnu par F.P.S.E.A.B.C. Liège
petitelevagedehesbaye@hotmail.com